Partagez | 
 

 Rencontre Mystérieuse (Pv: Marie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roronoa Zoro

avatar

Messages : 28
Haki : 4
Surnom : Chasseur de Pirate

Mugiwara évolution :
Berry: 0
Wanted: 0
Fruit du Démon: Aucun

MessageSujet: Rencontre Mystérieuse (Pv: Marie)   Jeu 5 Jan - 21:51

Après ses deux dernières longues années à s'entraîner durement, Zoro s'était rendu au point de rendez-vous que les Mugiwara's avaient donné. Malheureusement, personne ne semblait y être et la tête de cactus s'était trouvé tout seul abandonné, mais il pouvait encore se débrouiller tout seul.
La seule idée qu'il eut, fut de trouver un nouvel équipage. Soit de prendre de nouveaux Nakama's soit d'être pris en tant que Nakama's. Il ne savait pas vraiment quoi faire donc marché dans les ruelles sans vraiment réfléchir à regarder les magasins de sabres. Oui, il observait ses grandes lames tranchantes, mais pas aussi puissante que les siennes. Ce qu'il voulait lui était tout simplement des sabres dans la classe des vingt et un. Il en cherchait des comme ça et si il en trouvait des meilleurs c'est-à-dire dans la classe des douze grands sabres, il n'hésiterait pas à acheter avec tout ce qu'il a en poche. Bien sûr par contre si l'autre parvenait à refuser son offre, Zoro serait prêt à le découper en petite rondelle pour le cuisiner. Tiens d'ailleurs en parlant de cuisine, il y avait Sanji, un de ses compagnons qui lui manquait beaucoup. Il adorait lui faire chié enfin à le traiter de jambes folles. Lorsqu'ils étaient ensemble, ces deux-là devenaient des combattants hors-pairs avec les défis qu'ils se lançaient en plein combat.

Vraiment une équipe de taré en gros... Bref, marchant tranquillement les mains dans les poches avec des pas très lent, car il prenait tout son temps, Zoro ne savait toujours pas si il devrait crée un équipage ou bien se faire prendre dans un équipage. Pour ce qui est d'être pris, avec la réputation qu'il avait la tête de cactus pouvait se faire prendre par n'importe qui, mais pour ce qui est de faire un équipage, cela est bien différent. De un, il voudrait des hommes qui soient fort et pour l'instant personne dans cette île n'a su montrer sa force face aux chasseurs de Pirates. Ensuite, son orientation est très mauvaise et trouver des navigateurs/navigatrices dans ses régions seraient assez dur.
Décidément, il est vraiment dans de mauvais draps. Ayant la tête dur, il n'abandonna quand même pas après tout il avait survécu à de biens pires épreuves que ça. Oui, la tête de cactus est un vrai dur à cuir et il est très difficile de le faire abandonner avec la détermination qu'il a. Peu à peu à marcher toujours aussi lent, il aperçut un petit groupe d'homme non loin de sa position. Il semblait y avoir beaucoup de boucan là-bas. Ainsi, Zoro s'approcha donc de ses lieux lorsqu'il aperçut une jeune demoiselle hurler de terreur assis sur les genoux avec ses mains devant la bouche à fixer quelqu'un. Un autre homme était juste à côté avec un fusil dans la main prêt à tirer sur cette belle femme.

<< Allez, dit moi où se trouve le gamin. J'vais lui faire payer pour ce qu'il m'a fait. >>

<< Nan, nan... Je ne vous dirais rien ! >> dit t'elle en hurlant.

En voyant cela, Zoro ne pouvait pas rester sans rien faire. Voir des scènes comme celle-ci, c'était plus fort que lui. Il s'approcha donc lentement de ces deux personnes lorsque l'homme au fusil dans la main dit qu'il allait lui tirer dessus si jamais elle s'avisait à ne pas lui répondre. Beaucoup trop d'attente, l'homme se prépara alors à tirer. Son doigt se mit par bouger pour appuyer soigneusement jusqu'à ce que d'une vitesse hallucinante, la tête de cactus découpa son pistolet en mille morceau. L'attaque était si rapide que personne ne savait qui avait fait. L'homme en voyant son arme par terre eut un peu peur, mais reprit ses esprits très vite puis se mit ensuite par hurler de rage.

<< Qui a fait ça ! Que celui qui l'a fait se montre sur le champ ! >>

Zoro ne faisait rien après que cet homme ait dit ça. D'ailleurs même il s'en fichait pas mal et se prépara à partir lorsque celui-ci sortit de nouveau mot qu'il ne put supporter.

<< Pourquoi tu ne te montre pas un ?! Tu as peur que je t'éclate toi et toute ta famille ! >>

Les mots de cette homme était bien trop vulgaire pour lui. Il ne pouvait pas entendre ça. Insulter sa famille alors qu'elle elle n'a rien fait. Apparemment cet homme voulait vraiment la mort de plus que ses chers parents n'étaient malheureusement plus de ce monde de la piraterie. Il fit alors demi-tour avec un air plutôt mécontent prêt à le décapiter puis s'installa alors juste devant lui la main droite sur l'un de ses sabres. Zoro le regardait de haut et allait bientôt attaquer, mais avant ça il le regardait pitoyablement pour ensuite s'exclamer d'une voix les plus monstrueuses.

<< Alors comme ça j'ai peur ? >>

L'homme ayant eu un pistolet dans la main au par-avant se mit par regarder les pieds de Zoro. Comparé à la tête de cactus, il semblait plutôt petit en taille quand alors ses yeux montèrent de plus en plus haut jusqu'à voir la tête de Roronoa. Lorsque ses yeux se posèrent sur son visage, des gouttes de sueurs se mirent par glisser le long de sa peau toute pâle par la terreur qu'il eut de voir que c'était en fait le célèbre chasseur de Pirate de l'équipage du Chapeau de paille. D'un geste de la main, Zoro allait sortir ses sabres pour le tuer lorsque soudainement une main se posa sur son épaule. Qui était-ce ? Doucement, la tête de cactus tourna alors son crâne légèrement de côté pour voir qui c'était.


Dernière édition par Roronoa Zoro le Ven 6 Jan - 8:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie Turner

avatar

Messages : 331
Haki : 170
Surnom : l'ange de la mort

Mugiwara évolution :
Berry: 0
Wanted: 0
Fruit du Démon: griffon noir

MessageSujet: Re: Rencontre Mystérieuse (Pv: Marie)   Ven 6 Jan - 7:16


Marie voyageait trop à son gout. En à peine quelques semaines, elle avait visité plus d'île quand un mois. Enfin. Elle se trouvait dans sa cabine. Grande, confortable, très bien au gout de Marie. Il y avait un grand bureau au milieu. Il est de couleur marron foncé, quoi que je ne puisse vous l'assurer, car il s'y trouve tellement de papiers plus ou moins important, que la surface en était recouverte entièrement. Un lit, trônait dans un coin, faisant presque toute la longueur de la cabine et assez large pour contenir deux ou trois hommes. Elle y était d'ailleurs installée. Confortablement, elle lisait et relisait une sorte de lettre. Après avoir parcouru ces lignes des dizaines à des centaines de fois, elle soupira et posa cette lettre sur le rebord de la table de chevet. Elle laissa s'échapper un long soupir et ferma les yeux. Cela ne dura que quelques secondes. Pas qu'elle le veuille, mais, après quelques secondes, elle entendit toquer à la porte de sa cabine. Elle lança un bref « Qu'est-ce qui à ?! » et eu pour réponse qu'ils apercevaient une île au loin et une question, que fallait-il faire. Un autre soupir sonna. Elle répondit d'un ton sec. « À ton avis ! On y va ! Fait en sorte qu'on l'atteigne avant la fin de la journée ! » Son ton, en plus d'être sec, était tranchant. Mais, fallait pas lui en vouloir, elle détestait royalement, qu'on la dérange, alors qu'elle réfléchissait. Elle ferma à nouveau ses yeux bleus clair et cette fois, pour de longue et paisible heure.

Marie se réveilla juste avant d'entendre à nouveau frapper à sa porte. « Capitaine, nous sommes arrivé ! » Marie sourit, elle allait enfin pouvoir trouver de la boisson. Quand elle sortit, elle fut étonné pas la couleur du ciel. Il faisait presque nuit. Elle sourit, il avait réussi, ils étaient arrivés avant la nuit mais, trop tard. Elle n'avait pas le temps de soir ce soir.


- Reposez-vous. Nous ne sortons pas aujourd'hui. La nuit est trop avancée. Nous visiterons demain.

Sur ce, elle repassa dans sa cabine. S'installa à son bureau et commença à étudier des documents jusqu'à ce que la lune soit à la moitié de son chemin nocturne. À ce moment là, elle s'allongea dans son lit pour rentrer dans un sommeil sans rêve. Le lendemain matin, quand elle se leva, le jour venait à peine de commencer. Marie sortit de sa cabine pour trouver le pond...vide. Ils étaient encore tous dans le sommeil. Elle haussa les épaules, cela ne l'empêchait en rien, d'allait faire un tour. Marie descendit donc du bateau et commença sa route. Elle ne savait, mais alors pas du tout, où elle allait. Mais dans ces cas là, vu que l'île était plutôt ronde, elle trouverait forcement une ville ou un village pour se repérer. Elle marcha pendant près d'une ou deux bonnes heures. Elle « visitait », plus par obligation que par choix. Au bout d'un long moment, elle atteignit enfin un petit village. Quand elle passa, elle n'aperçut malheureusement pas ce qu'elle cherchait. Marie vit cependant une vieille femme marcher dans la rue. Elle se dirigea dans sa direction et lui posa une question.

- Excusez-moi madame ? Ne savez-vous pas où je pourrais trouver la plus grande ville de l'île ?

Polie et respectueuse, c'était un côté de Marie qu'on ne voyait, mais alors vraiment pas souvent. La vieille dame lui répondit que si elle marchait encore une ou deux heures vers le Nord, elle attendrait le Grove 35, un des plus importants de l'île. Marie la remercia et repris la route tranquillement. Après les une ou deux heures de marche indiquées par la dame, Marie aperçut enfin le Grove 35. En effet, comme la vieille dame l'avait dit, il était gigantesque. Là, Marie était sûre de trouver son bonheur.

C'est en se baladant dans ce même Grove, que Marie entendit des cris. Des cris de dispute. Elle s'approcha donc doucement de la source. Le conflit avait l'air de concerner deux hommes et une femme. Un des hommes et la femme lui était inconnus, des simple personnes, habitant surement sur place. Cependant, le deuxième homme lui disait vaguement quelque chose. Elle ne put cependant pas mettre tout de suite un nom dessus. Ce n'est pas grave, elle verrait plus tard. Elle allait les ignorer et continuer sa route quand un bruit infime atteint ses oreilles. C'est le glissement d'une lame, sortant de quelques millimètres hors de son fourreau. Voyant bien l'air mécontent de l'homme aux cheveux verts et celle pétrifier du petit, Marie sentit que cela pourrait mal tourner. Elle fit donc demi-tour pour s'arrêter à quelques pas derrière le bretteur. Doucement mais fermement, elle posa une de ses mains sur une des épaules des épaules de l'homme. Il tourna la tête, surement pour voir de qui il s'agissait. Son nom lui revint quant leurs yeux se croisèrent.


- Arrête-toi maintenant, Roronoa Zoro. Je sais que tu ais un pirate mais, je sais aussi que tu ne voudrais pas traumatiser des gens innocents. Regarde un peu autour de toi, il n'y a pas que des adultes. Regarde, ces enfants qui te fixent. Si tu fais ça, cette image sera à tout jamais accrocher dans leurs mémoires...

Marie ne savait pas vraiment pourquoi elle prenait la défense de gens innocents. D'habitude, elle s'en fichait complètement. C'était peut-être les enfants qui lui faisaient faire cela. Après tout, elle aussi avait été témoin d'un meurtre quand elle était petite, et cette image, ne l'avait jamais quitté...

Marie enleva alors sa main de l'épaule de cet homme, Zoro. Elle ne savait pas qu'elle serait sa réaction mais, elle sentait que cela ne serait rien de négatif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roronoa Zoro

avatar

Messages : 28
Haki : 4
Surnom : Chasseur de Pirate

Mugiwara évolution :
Berry: 0
Wanted: 0
Fruit du Démon: Aucun

MessageSujet: Re: Rencontre Mystérieuse (Pv: Marie)   Sam 7 Jan - 3:04

L'Archipel de Sabaody. Une île des plus fantastiques et des plus grandes du monde. C'était incroyable à quel point ce lieu pouvait être grand. Le meilleur de tout est qu'on n'y trouve tout ce qu'on veut. Chaussure, véhicule, habille, absolument tout ce qu'on désire et pour ce qui est des personnes, on y trouve aussi de toute sorte. Comme par exemple il y a les pirates, les chasseurs de prime, les marines et même des révolutionnaires. Cette île est vraiment incroyable. Alors que le soleil brillait de son éclat à projeter ses rayons de lumières sur ce beau lieu, un jeune homme à la chevelure verte avait décidé de continuer sa route comme il la sent après avoir sans faire exprès atterrit sur un bateau qu'il ne connaissait pas. Oui, il était sur un bateau de pirate qui était en route pour l'île des hommes poissons. Ceux-ci refusèrent de faire demi-tour, le chasseur de pirate aussi connu sous Zoro découpa leur bateau en rondelle.

À la surface, il continua sa route et tomba sur une scène qu'il ne pouvait pas supporter. Debout sur ses deux pieds, face à un homme plus petit que lui en taille. Oui vous voudriez dire qu'il devrait pas s'attaquer au plus jeune, mais la personne qu'il avait en face était différente des autres. Il était cruel, sans pitié à un point qu'il oserait même attaquer une dame. La preuve, une jeune femme ne cessait pas de crier comme quoi elle n'allait rien lui dire et celui-ci allait lui tirer dessus. Heureusement, la tête de cactus était arrivé à temps. Tout le monde semblait avoir peur de lui alors qu'il pouvait se réunir et le combattre, mais non, il regardait discrètement comme des lâches tendis qu'une jeune femme avait besoin d'aide. Pauvre eux, il faudrait les plaindre. Enfin bref, face à celui qui allait assassiné une demoiselle, Zoro allait sortir ses lames. Prêt à le décapiter pour le couper en morceau, une main se posa et des paroles se firent entendre.

" Arrête-toi maintenant, Roronoa Zoro. Je sais que tu ais un pirate mais, je sais aussi que tu ne voudrais pas traumatiser des gens innocents. Regarde un peu autour de toi, il n'y a pas que des adultes. Regarde, ces enfants qui te fixent. Si tu fais ça, cette image sera à tout jamais accrocher dans leurs mémoires... "

Sa tête avait bougé de côté pour y jeter un petit coup d'oeil de façon à la voir à peine avec ses yeux. Zoro le démon était un peu mécontent, il allait tué cette homme et lors des séances comme celle-ci, il détestait à ce qu'on le gêne, mais quelqu'un était quand même venu. Juste derrière son dos, une jeune femme presque à sa hauteur juste un peu plus petite. Une chevelure blanche, des yeux rouges brillants et un corps d'une beauté incroyable. C'était en gros une jeune femme très belle et qui semblait sur d'elle. Oui, pourquoi sur ? Et bien pour arrêter le chasseur de pirates dans ses actions il en faut du crampe. La tête de cactus fit alors demi-tour et regarda entièrement la femme devant lui. Elle avait un charme énorme et c'est justement grâce à sa beauté, que l'homme qui allait être éliminer par Zoro fut sauvé. D'un pas vers l'arrière pour ensuite se retourner, la tête de cactus regarda de nouveau l'autre et s'exclama.

" On dirait qu'aujourd'hui est ton jour de chance. Tu devrais remercié cette dame qui ta sauvait la vie. Bon, pars avant que je perde les pédalles. "

Le message bien comprit, la victime tourna sur lui même pour regarder à l'opposé de Zoro et partit très vite en courant de peur qu'il le tue. Une terreur affreuse s'était enfouie en lui et avant qu'il ne soit trop loin, Zoro le démon dit une phrase comme quoi il avait intérré à ce qu'ils ne se recroisent pas sinon cette fois il n'y aurait personne pour le sauver. Les affaires avec cette personne terminaient, il se tourna de nouveau pour voir cette fois cette jeune femme. Délicatement, il rangea alors ses sabres qu'il allait sortir précédemment puis lâcha quelques mots à cette demoiselle.

" Humm... À qui ai-je l'honneur ? "

Après que cette question est été posé, il avança de quelques pas vers la jeune femme pour ensuite passer juste à côté d'elle et continuer sa route. Pendant qu'il avançait lentement les mains le long de son corps, le chasseur de pirates s'exclama de nouveau.

" Suis-moi, discutons en marchant. Je n'aime pas rester immobile. "

Attendant que la demoiselle allait le suivre et lui répondre, il continuait sa route avec des pas très lent, car la précipitation n'était pas vraiment son truc. Il comptait allé dans un restaurant, mais il ne savait pas où en trouver. Ainsi donc, pendant qu'il parlerait avec la demoiselle tout en marchant, il pourrait en trouver. Et peut être même qu'il l'inviterait à boire un verre... Le temps passait et Zoro continuait sa démarche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie Turner

avatar

Messages : 331
Haki : 170
Surnom : l'ange de la mort

Mugiwara évolution :
Berry: 0
Wanted: 0
Fruit du Démon: griffon noir

MessageSujet: Re: Rencontre Mystérieuse (Pv: Marie)   Mer 11 Jan - 4:47


Marie était arrivée sur l’archipel shabody après quelques jours de navigation. Elle avait quitté l’île de water seven quelques jours avant et c’était la première île qu’elle voyait depuis. Quand elle fut descendue, elle commença une marche qui dura prés de quatre longues heures, avec une pause de quelques minutes dans un tout petit village. Elle arriva ensuite dans un des plus grands Grove de l’archipel, le Grove 35. Cependant, elle n’avait pas vraiment eu le temps de faire ce qu’elle avait prévu. Dés son arrivé, elle entendit des cris. Elle s’en rapprocha pour savoir quel en était la cause et découvrit deux homme face à face, entouré d’une foule gigantesque. Elle s’en était approché et avait remarqué, qu’un des hommes, celui avec des cheveux vert, était près à se battre. Marie s’en était alors mêlée, posant sa main sur l’épaule de l’homme, le calmant. Celui-ci, se révéla être le chasseur de pirate, Roronoa Zoro.

Marie voyait qu’au début, Zoro avait été plutôt contrarié par son intervention. Puis, très vite, cet expression avait disparut pour laisser place à un air plus…ouvert. Puis, il se retourna entièrement et Marie le vit la détailler. Elle en fit de même. Plutôt musclé, trois sabres à la ceinture, le jeune homme avait l’air d’apprécier la couleur verte. Après quelques secondes sans réaction il tourna sa tête dans la direction de l’autre homme, lui disant de partir avant qu’il ne change d’avis et qu’il devait une chandelle à Marie. L’homme acquiesça et partis en courant. Il rangea alors ses sabres doucement et lui demanda qui se trouvait en face de lui. Mais, avant même qu’elle puisse répondre, il passa à côté d’elle et commença à marcher lentement. Marie pensa qu’il pensait surement qu’elle lui suivrait. Elle n’avait pas tord, quelques seconde après il s’exclama qu’il n’aimait rester immobile et qu’il voulait discuter en marchant. Son pas ralentit, montrant qu’il attendait vraiment qu’elle le rattrape pour le suivre. Mais le jeune homme ne savait pas réellement à qui il avait à faire. Marie ne faisait pas ce que les autres voulait mais, uniquement ce qu’elle voulait. Elle ne bougea donc pas.


-Roronoa Zoro, où vas-tu comme ça ? Avant de t’empêcher de tuer cette homme, je me dirigeait là-bas, dit-elle en montrant la direction opposé à celle qu’avait pris Zoro. Sache, que je ne ferais pas plus de chemin juste parce que tu veux aller dans cette direction.

Elle se tourna et fit quelques pas en avant de s’arrêter et de se retourner à moitié, un petit sourire au coin des lèvres.

-Par contre, dans cette direction là, tu pourras marcher avec moi. Mon nom, Marie Turner, et sache, que je déteste faire ce que les autres veulent.

Puis, comme Roronoa l’avait fait, elle prit une marche assez lente, ne sachant pas si il allait suivre où si il allait le prendre mal et partir dans une autre direction, l’ignorant. Elle n’entendait pas un pas, il n’avait toujours pas bougé, puis, d’un coup, un pas en avant. Mais la question était, dans qu’elle direction se portait ce fameux pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre Mystérieuse (Pv: Marie)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre Mystérieuse (Pv: Marie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mugiwara Evolution :: Grandline :: Grandline :: Archipel de Sabaody-
Sauter vers: