Partagez | 
 

 Pleine lune (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Algol Fear

avatar

Messages : 4
Haki : 3

MessageSujet: Pleine lune (libre)   Jeu 25 Aoû - 6:29

Toujours pareil... C'est la première chose qui lui vient en tête tandis que son regard accroche le disque lunaire, lequel est actuellement entrain de noyer le château blanc de sa lumière morne et pâle, certains soldats rebelles pouvant être aperçus marchant lentement, probablement pour patrouiller, d'autres attablés derrière lui entrain de descendre bouteilles de rhum sur bouteilles de rhum, ce qui le fait légèrement grimacer, tandis que d'autres encore, lisent, entretiennent leurs armes ou même, dans certains cas, se contentent de dormir, apparemment pas du tout gênés par le bruit alentours. Et comme toujours, lui se contente de rester là, assis sur un fauteuil à regarder le temps passer, drapé dans le manteau trois ou quatre fois trop grand pour lui venu de son premier combat sérieux deux ans plus tôt, tout comme l'épée actuellement posée sur une table à sa droite, tout ça à cause d'un stupide rhume ! Cela fait longtemps qu'il a arrêté de maudire cette étrange malformation qui le rend si fragile, mais à chaque fois, il ne peut pas s'en empêcher : Il pense avec envie à ce traitement qui pourrait non seulement lui permettre de résister aux maladies comme les autres, mais aussi, rallongerait certainement sa vie de pas mal de temps... Il ne peut pas s'empêcher de frisonner, sentant un froid glacial envahir son dos et sa nuque à cette idée : mourir... C'est toujours aussi effrayant... Toujours... Cette pensée qu'il peut mourir du jour au lendemain à cause d'une maladie que son corps laissera passer et que quoi qu'il arrive, dans son état, il ne vivra pas au dessus de vingt ans, est vraiment insupportable. Mais d'un autre côté... la vie de révolutionnaire peut pousser à mourir jeune si on est imprudent... Cette idée lui arrache un léger soupir, rapidement accompagné d'une quinte de toux et il baisse ensuite la tête, fermant les yeux un instant tout en agrippant la crosse de Tatsu Ryou avant de se lever, ses pieds claquant légèrement sur le sol en pierre et il commence à avancer, passant au milieu des tables et des chaises, ignorant quelques regards qu'il sent vaguement se poser sur lui et écarte la lourde porte de la salle, sortant ensuite dans les couloirs légèrement froids, frissonnant à nouveau tout en fermant le long manteau noir et cachant le bas de son visage tout en continuant à errer dans le couloir sans vraiment savoir où il va, une simple pensée lui venant en tête :

****Je ne peux même pas aller m'entraîner... Stupide maladie ! C'est toujours pareil : Je suis malade au moins deux fois par mois maintenant et ces médicaments n'arrivent pas à stopper cette malformation !****

Soupirant à nouveau, il finit par arriver dans une grande salle vide, bardée de grosses étagères remplies de livres divers, ce qui lui arrache un petit sourire : sa zone préférée dans le château... Constatant cependant que les chandeliers sont allumés lui arrache une légère grimace, n'ayant pas envie de déranger quelqu'un, mais au moins, la pièce est chaude... Du coup, il rentre, sans faire vraiment attention et s'assied sur un des fauteuils proches du feu ronflant dans une grosse cheminée, observant la pièce qui l'entoure sans vraiment la voir tout en prenant un livre qui se révèle être un vieux rapport de l'un des rebelles au sujet du royaume d'Alabasta, quelque chose d'intéressant, sachant ce qu'il s'est passé dans ce royaume deux ans plus tôt.

****ça pourrait être intéressant...****
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pleine lune (libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mugiwara Evolution :: Grandline :: Grandline :: île de Bartigo-
Sauter vers: